Les artistes exposés sur La Lune

En 1991, ainsi naquit « la Lune en parachute » !

Zooms fascination ! Un millier de Chats bottés signés Ottmar Hörl battent le pavé de la place des Vosges… Dominique Larrivaz ouvre son lupan’arts et vend 150 de ses filles sous les arcades… Jean Faucheur détourne un supermarché pour enchanter les imaginations. DIX/10, Louis Perrin, Paëlla Chimicos juxtaposent leurs univers… Les bonheurs palpitent. Affutent les curiosités. Ravissent la terre vosgienne. Chaque ville a son kaleidoscope d’amour… Epinal n’échappe pas à la règle.

Naguère, une ronce griffe le gentil Pinau sur les rives de la Moselle. Le sang de sa blessure féconde la cité. Un castel médiéval donne bientôt un blason à la place forte qui se frotte à toutes les guerres. Jean-Charles Pellerin couche la geste napoléonienne au pochoir sur papier. Fuyant les casques à pointe, les industriels d’Alsace se replient et transforment la ville en capitale textile. Dans le même temps, les sagards froustiers subliment leurs sylves en charpentes et palais dédiés aux nobles et profondes forêts. En 1946, Charles de Gaulle trace les bases de la constitution de 1958 au cœur d’Epinal. La ville entre dans l’Histoire. Ces séquences trament la fière légende de la cité. Sans cesse, elle se réinvente. S’inspire. Brille. Tutoie les modernités.

En 1991, une poignée de citadins se laisse emporter par l’amour de l’art. Ils décrochent la Lune. Et lancent une romantique association pour trousser les esthétiques d’aujourd’hui. Depuis, des dizaines d’artistes fondent sur la ville des contes de fée. Philippe Seguin rêvait de désenclaver l’esprit de ses compatriotes. C’est chose faite ! La lune en parachute participe à cette fête. Des dizaines d’expositions d’art contemporain à la dimension internationale affranchissent les Spinaliens sur la créativité du monde. Plus heureux, plus veinards que jamais, ils communient à l’air du temps quand foisonnent les expos de Bernar Venet, Obey, Peter Keene, Louis James, Mickaïl Bethe-Selassie, et tant d’autres…

La dynamique envoûte. Mécènes, bénévoles, écoles d’art, musées, collectivités s’invitent au bal. L’ArtBus sillonne les campagnes tisonnant le cœur des collégiens à la beauté de ses expos nomades.

2017 : Flanquée de son Mur ouvert aux graffeurs, le site de la Plomberie rayonne. Avec Pompidou-Metz, la cathédrale de Reims, la place Stanislas à Nancy ou la Petite France de Strasbourg, elle est désormais un fanal de l’expression culturelle du Grand Est…

Jean Louis Antoine, qui baptisa l’association « LA LUNE EN PARACHUTE »,animé par la devise : l’Art est une passion qui oblige à décrocher la Lune !

Les sept membres fondateurs : Bernard HUIN, M.D.A.A.C, Claude ANHEIM, peintre et professeur à l’École des Beaux-Arts, Richard ROGNET, professeur de lettres et poète, et des amateurs d’art : Bob JEUDY, Bernard JACQUINOT, Jean-Claude MORETTON, René PERRIN.
Recherche par artistesRecherche par années

Les expos sur La Lune depuis 1991

Cette catégorie est en cours de construction ; elle sera alimentée petit à petit avec nos archives.
En attendant, nous vous invitons à consulter en ligne le livre des 20 ans de La Lune en Parachute :