L’Art Bus reprend la route mardi – Article de VOSGES-MAG du 4/11/2021

A l’initiative de l’association spinalienne La Lune en Parachute, il sillonnera les routes du département pour aller à la rencontre des collégiens. Une échappée belle d’art contemporain consacrée cette année à l’artiste Delphine Gatinois avec pour titre « La Marchandise du Vide ».

La tournée de l’Art Bus débutera ce mardi au collège Maurice Barrès de Charmes. Elle fera ensuite escale à Mirecourt, Dompaire, Châtel/Moselle et Thaon-les-Vosges, puis au second trimestre à Epinal, Golbey, Lamarche, Monthureux/Saône, La Vôge-Les-Bains et Remiremont, avant de faire cap à l’Est pour le troisième trimestre :  Le Tholy, Corcieux, Gérardmer, La Bresse, Vagney (Saulxures) et pour finir le collège Jean Montémont à Rupt/Moselle.

Comme depuis 15 ans, pas moins de 4500 élèves du territoire arpenteront cette année encore cet espace d’exposition stationné dans les cours des établissements pendant une semaine. Pour cette nouvelle saison l’association La Lune en Parachute a choisi l’artiste Delphine Gatinois pour réinventer l’espace bus.

La Marchandise du Vide

« L’Europe, le Sénégal, le Mali ? Une histoire complexe. Un trou noir dans lequel risque de se perdre celui qui cherche à voir de trop près…Une absurde actualité morbide d’accords de défense, de morts dans les eaux atlantiques et de frontières infranchissables dans un seul sens… Sensible et curieuse, Delphine a les yeux ailleurs. Elle écoute dans la banalité inoffensive d’une phrase – si tu vas en France, ramène-moi un container – la chronique annoncée de la fin prochaine de l’Afrique. Elle marche dans les rues de Dakar et de Bamako au milieu des carcasses de l’Occident. Partout, elle est accaparée par des déchets électroniques, des objets ménagers dépareillés, des jouets cassés, des fringues démodées… Marchandises-extrafricaines-entrées-illégalement dans la vie des gens d’ici, ces objets morts dans la vie là-bas, s’amoncellent sur les étals d’un marché du vide et s’entassent dans les désirs de modernité de l’Afrique. » Texte de Chab Touré / extrait.

La Lune en Parachute, l’association

« La Lune en Parachute », un nom plein de poésie pour une association qui est née en 1991 grâce à 7 passionnés d’art contemporain à Épinal, ville berceau de ses Images. Sa mission est de promouvoir et diffuser la création contemporaine pour le plus large public. L’association s’est posée en avril 2010 à La Plomberie, un espace industriel rénové de 600 m2 rue Saint-Michel, dédié à l’Art Contemporain. L’association est soutenue par le Conseil départemental des Vosges.

Source et article complet :
https://www.vosgesmag.fr